Sécurisez votre environnement de travail cloud Microsoft 365

Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui, les entreprises françaises mettent l’accent sur la mobilité. Conséquence ? Leur environnement de travail se voit considérablement modifier, puisqu’un salarié doit accéder à son poste et ses documents, même à distance, et cela sans négliger l’importance de la collaboration en interne.

De ce fait, les entreprises de toutes tailles se réinventent, et mettent en place des solutions cloud computing, comme Microsoft 365, s’intégrant parfaitement dans un environnement de travail hybride, et cela quelles que soient vos contraintes en matière de mobilité :

  • Salariés en full remote (c’est-à-dire en 100% télétravail)
  • Salariés en télétravail partiel
  • Salariés en déplacement
  • Eloignement géographique des salariés (par exemple dans un cas de multiples agences)
  • etc.

 

Ainsi en mettant en place un environnement de travail en mode cloud, vous augmentez la productivité de vos collaborateurs. Et puisque cloud ne doit surtout pas rimer avec cyber attaques, il est important d’adopter de bonnes pratiques en matière de sécurité dans le cloud, afin de vous en prémunir.

PME et ETI, les cibles privilégiées des hackers

L'ampleur des cyberattaques en France en 2022

Selon une étude menée par IBM en 2022, on constate que :

  • 83 % des organisations ont été victimes de vols de données à plusieurs reprises,

  • Et que 45 % de ces vols de données ont eu lieu dans le cloud.

  • Malheureusement, presque la moitié de ces organisations n’avaient pas commencé, ou du moins avancé, dans l’application des pratiques permettant de sécuriser leur environnement cloud.

Enfin, aujourd’hui on s’aperçoit qu’encore 59 % des entreprises, n’ont pas mis en place un mode de sécurité Zero Trust.

Si vous n’êtes pas familier avec le principe Zero Trust (en français « zéro confiance »), il s’agit en fait d’une méthode visant à limiter l’accès aux données de l’entreprise. Cette politique de sécurité peut par exemple comprendre : l’authentification des utilisateurs, la gestion des droit d’accès et le niveau de privilège du collaborateur, etc.

Les différents types d'attaques informatiques en 2022

Les attaques les plus constatées en 2022 ont été :

  • Le phishing

  • L’exploitation d’une faille de sécurité logicielle

  • L’arnaque au président

  • Les tentatives de connexion

  • L’acquisition de noms de domaines illégitimes

  • Et l’attaque par déni de service

Avec l’évolution toujours plus rapide des nouvelles technologies, les attaques se sont inévitablement développées elles aussi. Et pour cause notamment, l’arrivée de l’intelligence artificielle, l’IoT (Internet of Things, ou en français L’Internet des Objets), ou encore les réseaux sociaux.

Les risques liés aux cyberattaques

Mais finalement, que peut réellement risquer votre entreprise si elle est victime d’un piratage informatique ?

Voici une brève liste des risques existant en cas de cyberattaque :

  • Le vol de vos données

  • Le déni de service (c’est le fait de rendre inaccessible aux utilisateurs une machine, ou une ressource réseau)

  • Vos données chiffrées par un rançongiciel

  • L’usurpation d’identité de votre entreprise

  • Des pertes financières

  • L’activité de votre entreprise bloquée

  • Et tout cela pouvant conduire également à la perte de confiance de la part de vos clients

Pour vous aider à vous repérer, on estime qu’en France le coût de la violation de données, représentait 4,34 millions de dollars en 2022.

4 clés pour vous prémunir des cyberattaques

Découvrez nos meilleurs pratiques de sécurité, à mettre en place au sein de votre entreprise, afin d’améliorer la sécurité de votre architecture cloud.

La gestion des comptes et de l'authentification

  • Mettez en place l’authentification multi-facteur

  • Bloquez l’utilisation des mots de passe les plus courants

  • Renforcez les règles d’authentification dans des contextes moins sécurisés (gare, aéroport, …)

La gestion des données

Tout d’abord assurez-vous que vos données soient stockées en France, ou à minima dans l’Union Européenne, afin de respecter le RGPD (Règlement Général sur la Protection de Données).

Puis, il sera essentiel de garantir la confidentialité des données à caractère sensible (ex : appartenance syndicale, données de santé, …), en mettant en place une stratégie de protection contre la perte des données.

La sécurité des e-mails

Concernant la sécurité de votre application de messagerie Outlook, vous pouvez commencer en renforçant votre stratégie de protection antispam, anti-phishing et anti-malware.

Pensez également à bloquer la redirection et le transfert automatique des emails vers des domaines externes.

Enfin le dernier aspect, et non des moindres, est celui de la sensibilisation des utilisateurs aux réflexes de vérification, relative à la provenance des emails externes.

L'importance de la sauvegarde

Saviez-vous que la sauvegarde est le dernier rempart de protection de vos données ? C’est pourquoi vous devez contrôler le bon fonctionnement de vos sauvegardes, vérifier qu’elles soient intègres et qu’elles puissent donc être restaurées, pour en garantir la sécurité.

 

Vous ne connaissez pas les règles de sécurité de votre entreprise ? Nous vous conseillons alors de vous rapprocher du responsable de la sécurité informatique de votre société, ou si vous n’en avez pas, de votre fournisseur de services informatiques.

Comment protéger votre cloud ?

Réaliser un audit de votre console Microsoft

Vous utilisez Microsoft 365 ? Pensez à faire réaliser un audit, pour vous assurer de la sécurité de votre console Microsoft. Grâce à un audit qui analysera votre outil, aussi bien sur le plan technique, qu’organisationnel, humain et réglementaire, vous découvrirez ses failles potentielles et pourrez mettre en place les mesures de sécurité nécessaires.

Mettre en place la sauvegarde de vos données

La sauvegarde informatique, souvent désignée par son terme anglais « backup », est une opération de prévention qui consiste à dupliquer des données qui sont stockées en local dans votre système informatique. La sauvegarde des données vous permet d’en avoir une copie sur un autre support, afin de les conserver en sécurité.

De cette façon, vous vous prémunissez contre les risques de perte totale ou partielle de données essentielles au fonctionnement de votre structure. Ces risques peuvent être liés à une erreur interne, comme à une défaillance de sécurité du système d’information lors d’un piratage informatique par exemple.

Votre équipe de professionnels en cybersécurité

Certifiée Expert Cyber, l’équipe NRC-InovaGès vous accompagne dans vos projets de sécurisation de votre environnement informatique.

Qu'est-ce que le label Expert Cyber ?

Le label Expert Cyber atteste du niveau d’expertise technique et de transparence, de votre prestataire en sécurité numérique, dans les domaines de l’assistance et de l’accompagnement de leurs clients.

Quels sont les domaines couverts par le label ?

  • Les systèmes d’informations professionnels (serveurs, messageries, logiciels bureautiques…)

  • La téléphonie (serveurs téléphoniques professionnels)

  • Les sites Internet (administration et protection).

 

En d’autres termes, cela veut dire qu’en matière de sécurité numérique, vous bénéficiez avec NRC-InovaGès de compétences certifiées, avec un niveau d’expertise élevé, et de conseils de qualité.

Bénéficiez de conseils d’experts

Vous souhaitez réaliser un audit ? Contactez nos experts au 03 20 91 44 03 ou à l’adresse mail : contact@nrc.fr

je partage l'article

Evènement Paie et RH

Optimisez la gestion de la paie et des ressources humaines en toute simplicité !

Rejoignez-nous en juin lors de nos matinées spéciales dédiées à la paie et aux RH dans nos différentes agences.

Sélectionnez l’agence la plus proche de chez vous et découvrez notre programme !

L’équipe d’InovaGès est impatiente de vous y accueillir.